LinuxPedia

Wiki libre et indépendant dédié à GNU-Linux et BSD.

Outils pour utilisateurs

Outils du site


autre:ipcop

Table des matières

IPCop

Présentation

IPCop est une distribution Linux basée sur Linux From Scratch1, faisant office de pare-feu.
Elle vise à fournir un moyen simple mais puissant pour configurer un pare-feu sur une architecture de type PC. Elle peut protéger sur une telle architecture un réseau familial ou de petites ou moyennes entreprises, elle offre la classique Zone démilitarisée ainsi que les tunnels réseau privé virtuel (acronyme VPN en anglais).
IPCop peut également servir de serveur mandataire (proxy), serveur fournissant des adresses IP dynamique (DHCP), de relais DNS, de serveur de temps (NTP), et en installant des greffons ou modules, de bien d'autres choses (contrôle de contenu, liste noire, liste d'accès, DNS dynamique, contrôle de trafic, etc…). Le support des clients sans fil est aussi prévu par le biais d'une zone dédiée.
À l'origine, IPCop était un fork de la distribution Linux Smoothwall, depuis ces deux projets se sont développés indépendamment, et maintenant divergent de manière importante.
IPCop est sous licence GPL, en Open Source.
Les images ISO des CD-ROM d'installation (moins de 50Mo en janvier 2007) sont disponibles via un réseau de sites miroirs. Le support est disponible en langue anglaise, française, allemande et hollandaise. L'interface utilisateur d'IPCop est disponible dans 24 langues différentes.
Une machine très bas de gamme permet de le mettre en œuvre, voici un exemple d'une telle configuration :

  • 2 interfaces réseau (Ethernet 10/100 ou modem ADSL tout type)
  • Microprocesseur à 200Mhz
  • Mémoire vive 64Mo
  • Disque dur 800Mo
  • Lecteur CD-ROM

Optionnellement :

  • Clé USB (installation) et floppy, clé USB (pour la sauvegarde).
  • clavier, écran pour l'installation

Attention, cette configuration minimale convient pour une utilisation domestique ou de petites entreprises jusqu'à 5 postes. Elle permet déjà d'utiliser la fonctionnalité de proxy et le système de détection d'intrusion (tous deux gourmand en ressource mémoire et en calcul processeur). Prévoir une configuration plus musclée pour le processeur et la mémoire vive pour une utilisation professionnelle.
Il est à noter qu'IPCop peut fonctionner avec les fonctionnalités de base sur une architecture de type Intel 386 muni de 32Mo de mémoire vive seulement.

Liens

autre/ipcop.txt · Dernière modification: 2018/11/17 13:52 (modification externe)