LinuxPedia

Wiki libre et indépendant dédié à GNU-Linux et BSD.

Outils pour utilisateurs

Outils du site


le_plugin_flash

Flash-player

Présentation

Flash-player dans sa version 9 est disponible pour les architectures i386 et permet de voire les contenus web écrit en flash.

Installation

Pour Debian

Bien sur, Flash Player étant propriétaire, il faut modifier votre sources.list en conséquence.
Rajoutez simplement

contrib non-free

a la fin de votre ligne du dépôt officiel de debian.
Installation

#apt-get install flashplugin-nonfree

Acceptez la licence et hop, en voiture!

Mise à jour : en raison de problèmes de sécurité flashplugin-nonfree ne fera pas partie de la prochaine Debian stable (Lenny), il est conseillé d'employer le version présente sur le dépôt debian-multimedia. Les instructions pour ajouter le dépôt sont détaillées sur la page d'accueil de debian-multimedia. Vous devrez également installer la signature numérique du dépôt avec :

su
apt-get update
apt-get install debian-multimedia-keyring

Le plug-in sur ce dépôt s'appelle flashplayer-mozilla

Ce dépôt propose également la version 64bit native du plugin, pour le moment dans le dépôts experimental uniquement. Lignes à ajouter au fichier sources.list:

deb http://www.debian-multimedia.org/ experimental main
deb-src http://www.debian-multimedia.org/ experimental main

Les performances sont très supérieures à l'utilisation de ndispluginwrapper et de la version 32bit, en particulier au niveau de la consommation de mémoire vive.

À noter que le projet libre Gnash progresse vite, et mérite qu'on s'y intéresse régulièrement pour constater les avancés. À terme Gnash sera une alternative totalement libre à Adobe Flash, non seulement comme plug-in mais également pour la manipulation et la création de contenu flash.

Site officiel (eng) ; page Wikipedia française

Pour Fedora

Pour Frugalware

Le plugin propriétaire
#  pacman-g2 -S flashplugin 
Le plugin libre
#  pacman-g2 -S gplflash

Flash, sécurité et respect de la vie privée

Le plug-in Adobe Flash stocke des données sur votre ordinateur, il utilise également un équivalent des “cookies” (“shared objects”) pour enregistrer l'historique de votre navigation.

Flash peut également accéder à des périphériques audio/video de votre ordinateur, selon vos préférences. Enfin Flash étant une technologie fermée il possède de nombreuses failles de sécurité non-identifiées qui font régulièrement l'objet “d'exploit” (attaques par le biais de pages web spécialement conçues, visant à exécuter du code sur la machine attaquée et éventuellement en prendre le contrôle).

Vous pouvez définir vos préférences générales Flash en allant sur cette page de Macromedia. Le cadre de préférence en haut à droite n'est pas une image, c'est réellement un applet flash qui définie les réglages du plugin flash sur votre machine.

Les données stockées par Flash sont enregistrées dans un répertoire caché de votre profil :

cd ~/.macromedia/Flash_Player/#SharedObjects/

Dans ce répertoire vous trouverez un sous-répertoire avec un nom aléatoire (type “UNERPFXJ”), à l'intérieur duquel sont stockés les “shared objects”, il n'y a aucun inconvénient à tous les supprimer, au contraire !

Une copie des “shared objects” est présente dans :

.macromedia/Flash_Player/macromedia.com/support/flashplayer/sys/

Copier simplement une video Flash

Il existe de nombreux logiciels et extensions pour navigateurs Internet destinés à “extraire” une vidéo Flash sur des sites comme Youtube ou DailyMotion, pourtant il existe une méthode bien plus simple :

Flash stocke localement la video que vous regardez, ce “cache” permet à la video d'être téléchargée en avance en tâche de fond, rendant la lecture plus fluide. Lorsque vous regardez une video Flash, patientez quelques secondes que la vidéo soit chargée, mettez la lecture en pause et ouvrez un navigateur de fichiers (Konqueror, Nautilus …) ou déplacez-vous en ligne de commande dans le répertoire /tmp .

Là vous trouverez un fichier “pesant” plusieurs Mo voir dizaines de Mo (en fonction de la durée et de la qualité de la video) portant un nom aléatoire (type “FlashCfuOCy”). Regardez la taille du fichier deux fois à intervalle de quelques secondes, si elle ne change pas la video est intégralement chargée en cache et vous pouvez alors copier ce fichier d'un simple glisser/déposer sur votre bureau. Renommer le fichier, et voila, vous avez récupéré la video. Les lecteurs multimedia VLC, Xine ou Mplayer peuvent lire la video directement, l'éditeur video Lives peut l'éditer, extraire une partie ou uniquement la piste audio. Il est également possible de convertir la video Flash dans un autre format. Si vous voulez que le fichier soit reconnu par votre système et intégré aux types “MIME” (définition des types de fichiers), vous pouvez ajouter l'extension “.flv” .

le_plugin_flash.txt · Dernière modification: 2018/11/17 13:53 (modification externe)