LinuxPedia

Wiki libre et indépendant dédié à GNU-Linux et BSD.

Outils pour utilisateurs

Outils du site


dhcpd

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

dhcpd [2018/11/17 13:53] (Version actuelle)
Ligne 1: Ligne 1:
 +====== Installation et Configuration du serveur DHCP ======
 +
 +==== Installation ====
 +
 +<code># apt-get install dhcp3-server</code>
 +
 +A l'installation du paquet, vous obtenez ce message suivant :
 +
 +{{ dhcp1.jpg?500 }}
 +
 +Cliquez sur OK.
 +Le service est automatiquement lancé mais en échec, il faut maintenant le configurer.
 +\\
 +
 +==== Configuration ====
 +
 +Le fichier de configuration du serveur dhcp est **///etc/dhcp3/dhcpd.conf//**
 +<note>Par précaution, on s'en fait une petite copie :)</note>
 +
 +<code># cp /etc/dhcp3/dhcpd.conf /etc/dhcp3/dhcpd.original</code>
 +\\
 +On vide le fichier de configuration
 +
 +<code># echo > /etc/dhcp3/dhcpd.conf</code>
 +\\
 +Et on l'édite de la façon suivante (à adapter à votre architecture réseau):
 +
 +<code>ddns-update-style none;
 +option domain-name "maison.lan";
 +option domain-name-servers 192.168.20.2, 192.168.8.2;
 +# Durée du bail par defaut sans demande express du client
 +default-lease-time 600;
 +# Durée du plus long bail possible
 +max-lease-time 7200;
 +log-facility local7;
 +
 +subnet 192.168.20.0 netmask 255.255.255.0 {
 +        # Passerelle par défaut
 +        option routers 192.168.20.1;
 +        # Masque de sous-réseau
 +        option subnet-mask 255.255.255.0;
 +        # Etendue de la plage DHCP
 +        range 192.168.20.150 192.168.20.200;
 +}</code>
 +\\
 +
 +  * L'instruction //log-facility local7// indique un fichier de log de niveau //debug// mais toujours dans le fichier ///var/log/syslog//.
 +Séparer les logs DHCP de syslog dans un fichier nommé dhcpd.log en ajoutant la ligne suivante dans le fichier ///etc/syslog.conf// :
 +<code>local7.*     /var/log/dhcpd.log</code>
 +et relancer le daemon //syslog// :
 +<code># /etc/init.d/sysklogd restart</code>
 +\\
 +Allez, on enregistre le tout et on redémarre notre service !
 +
 +<code># /etc/init.d/dhcp3-server restart</code>
 +\\
 +
 +
 +====== Réserver des IPs en fonction de l'adresse MAC ======
 +\\
 +Il est parfois préférable et même "pratique" que le serveur DHCP fournisse une adresse IP pré-définie à certaines machines. Nous allons donc modifier notre configuration dans cette optique.
 +\\
 +On édite à nouveau notre fichier de configuration **///etc/dhcp3/dhcpd.conf//** pour ajouter les lignes suivantes :
 +
 +  * En fonction de l'adresse MAC de la machine cliente
 +
 +<code>host MACHINE1  {
 +     hardware ethernet 00:06:9a:f3:07:01;
 +     fixed-address 192.168.0.10;
 +     }</code>
 +\\
 +On enregistre et on redémarre le service ;)
 +
 +
 +====== DNS dynamique pour Windows ======
 +
 +A partir de Windows 2000, les stations de travail du domaine sous DHCP s'enregistre automatiquement sur les DNS... d'un serveur Windows. Pour un serveur GNU/Linux, il faut procéder à quelques modifications pour que ces clients windows puissent être enregistrés dynamiquement.
 +
 +  * Modifier les fichiers de zone de votre serveur DNS (pour toutes les zones) :
 +<code>allow-update { 127.0.0.1; };</code>
 +
 +<note>Dans cet exemple, nous indiquons la boucle local car le service DNS et DHCP sont sur le même serveur, sinon il faut inscrire l'IP du serveur fait office de DHCP !</note>
 +
 +  * Modifier le fichier de configuration du service DHCP ///etc/dhcp3/dhcpd.conf// :
 +<code>#################################
 +## Config pour DNS dynamique ##
 +# Méthode dynamique pour la mise à jour
 +ddns-update-style interim;
 +
 +# Autorisation de la mise à jour
 +ddns-updates on;
 +
 +# La mise à jour est faite par le serveur DHCP
 +ignore client-updates;
 +
 +# Mise à jour même en cas d'IP statiques
 +update-static-leases on;
 +
 +# Admettre aussi les clients inconnus au niveau de l'adresse MAC
 +allow-unknow-clients;
 +#################################
 +
 +option domain-name "maison.lan";
 +option domain-name-servers 192.168.20.2, 192.168.8.2;
 +# Durée du bail par defaut sans demande express du client
 +default-lease-time 600;
 +# Durée du plus long bail possible
 +max-lease-time 7200;
 +log-facility local7;
 +
 +subnet 192.168.20.0 netmask 255.255.255.0 {
 +        # Passerelle par défaut
 +        option routers 192.168.20.1;
 +        # Masque de sous-réseau
 +        option subnet-mask 255.255.255.0;
 +        # Etendue de la plage DHCP
 +        range 192.168.20.150 192.168.20.200;
 +}
 +
 +# Donne précisement quel DNS mettre à jour
 +zone maison.lan. { primary 127.0.0.1; }
 +zone 20.168.192.in-addr.arpa. { primary 127.0.0.1; }</code>
 +
 +  * Relancer les service DNS et DHCP.
 +\\
 +====== DNS dynamique pour Linux ======
 +
 +  * Ajouter la ligne suivante dans le fichier ///etc/dhcp3/dhclient.conf du client GNU/Linux :
 +<code>send host-name "nommachine.maison.lan";</code>
  
dhcpd.txt · Dernière modification: 2018/11/17 13:53 (modification externe)