LinuxPedia

Wiki libre et indépendant dédié à GNU-Linux et BSD.

Outils pour utilisateurs

Outils du site


expert:auto_mounting

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

expert:auto_mounting [2018/11/17 13:53] (Version actuelle)
Ligne 1: Ligne 1:
 +====== Montage des disques externes ======
 +  * Dans un environnement de bureau classique, le montage des disques externes est assuré par l'environnement lui-même (Gnome/KDE/XFCE...) par le biais d'outils intégrés.\\
 +  * Dans un environnement minimal, le montage des disques externes se fait à la ligne de commande. pour une clé usb partitionnée en fat32: <code># mkdir /mnt/usb
 +# mount -t vfat /dev/sda2 /mnt/usb</code> la manipulation est simple mais utilise les droits 'root'. pour automatiser le montage et passer par le compte utilisateur, nous pouvons utiliser plusieurs outils: fstab, udisks-glue ou devmon.
  
 +===== Montage semi-automatique avec fstab =====
 +**/etc/fstab** est le fichier qui regroupe les points de montage du système.
 +==== Montage de clé "lambda" ====
 +le principe : créer des points de montage "universel" pour les clés usb en vfat:
 +  * création des points de montage: autant que de ports usb disponibles...<code># mkdir /media/usbdisk-1
 +# mkdir /media/usbdisk-2
 +# ....</code>
 +  * déclaration des points de montages dans fstab: ouvrir fstab<code># vim /etc/fstab</code>et ajouter les lignes correspondantes aux usbdisk (une par point de montage)<code>/dev/sdb1    /media/usbdisk-1    vfat    rw,users,noauto    0    0
 +/dev/sdc1    /media/usbdisk-2    vfat    rw,users,noauto    0    0
 +....</code>de cette façon, toute clé usb formatée en vfat (la majorité) sera accessible par le dossier /media/usbdisk-1. si vous insérez une seconde clé , elle sera accessible depuis /media/usbdisk-2 ... et ainsi de suite pour tous vos ports usb disponibles.\\
 +notez que cette méthode ne prend pas en compte les clé avec 2 partitions ou plus, ni celle formatées en ext3/4.
 +
 +==== Montage de clé identifiée ====
 +Si vous utilisez toujours les mêmes clés , vous pouvez définir des points de montage spécifiques:
 +  * création du point de montage spécifique:<code># mkdir /media/le_nom_qui_claque</code>
 +  * récupérer l'uuid du disque usb à monter: brancher votre clé usb puis lister les disques disponibles:<code> 23:56 arp > ls -l /dev/disks/by-uuid
 +total 0
 +lrwxrwxrwx 1 root root 10 Mar  3 23:29 7a2980d8-593c-4fcf-a145-b448f4dee02c -> ../../sda2
 +lrwxrwxrwx 1 root root 10 Mar  3 23:56 8A43-6E99 -> ../../sdb1
 +lrwxrwxrwx 1 root root 10 Mar  3 23:29 e171837c-895c-444d-8699-0f4760cca2ca -> ../../sda1
 + 23:56 arp ></code>
 +vous remarquez l'uuid associée à /dev/sdb1 , c'est celui de votre clé usb.
 +  * déclarer votre clé dans fstab<code># vim /etc/fstab</code>et ajouter la ligne suivante (à adapter selon votre uuid) :<code>UUID=8A43-6E99    /media/le_nom_qui_claque    vfat    rw,users,noauto    0    0</code>et voilà , votre clé préférée se montera dans votre dossier spécifique , quel que soit le port utilisé.
 +
 +===== Montage automatique avec udisks-glue =====
 +==== Installation ====
 +**udisks-glue** est un démon qui reçoit et envoi des instructions depuis/vers **udisks**.\\
 +le paquet est disponible sur Debian Wheezy, il suffit de l'installer:<code># apt-get install udisks-glue</code>
 +==== Configuration ====
 +udisks-glue se configure depuis un simple fichier texte: on le récupère depuis /etc
 +<code>$ cp /etc/udisks-glue.conf ~/.udisks-glue.conf</code>
 +mon fichier pour l'exemple avec notifications (dépend de [[personaliser:dzen2|dzen2]])
 +<file - udisks-glue.conf>
 +default {
 +        post_insertion_command = "echo -e '%device_file insert' | dzen2 -x 0 -y 0 -ta l -p 4"
 +}
 +filter disks {
 +        optical = false
 +        partition_table = false
 +        usage = filesystem
 +}
 +match disks {
 +        automount = true
 +        post_mount_command = "echo -e '^fg(cyan)usb mounted: ^fg(white)%device_file on %mount_point' | dzen2 -x 0 -y 0 -ta l -p 5 && rox %mount_point"
 +        post_unmount_command = "echo -e '^fg(red)usb unmounted: ^fg(white)%device_file on %mount_point' | dzen2 -x 0 -y 0 -ta l -p 5"
 +}
 +filter optical {
 +        optical = true
 +}
 +match optical {
 +        automount = true
 +        automount_options = ro
 +        post_mount_command = "echo -e '^fg(yellow)cd-rom mounted: ^fg(white)%device_file on %mount_point' | dzen2 -x 0 -y 0 -ta l -p 7 && rox %mount_point"
 +        post_unmount_command = "echo -e '^fg(red)cd-rom unmounted: ^fg(white)%device_file on %mount_point' | dzen2 -x 0 -y 0 -ta l -p 7"
 +}</file>
 +ce fichier affiche une notification avec dzen2 lors de l'insertion d'un média externe, annonce le montage du périphérique, puis ouvre le point de montage avec rox-filer (à adapter à vos préférences).
 +
 +==== Lancement ====
 +**udisks-glue** se lance simplement depuis votre script de démarrage, ~/.xinitrc ou autre (dbus doit être lancé et actif)
 +<code>sleep 5s && udisks-glue --session &</code>
 +
 +===== Montage automatique avec devmon =====
 +**devmon** est un script bash communiquant avec **udisks** et permettant le montage automatique des disques externes en tant que simple utilisateur. il dépend de udisks/udev et recommande **zenity** pour les notifications (optionnel) et **eject**.
 +
 +==== Installation ====
 +devmon fait partie de [[http://ignorantguru.github.com/udevil/|udevil]] mais peut être installé indépendamment.
 +<code>$ wget https://raw.github.com/IgnorantGuru/udevil/master/src/devmon
 +# apt-get install eject zenity
 +# install devmon /usr/local/bin/devmon</code>
 +la configuration de devmon se fait depuis la ligne de commande, au lancement de l'application.
 +
 +==== Lancement ====
 +  * **mode démon** : devmon se lance depuis votre script de démarrage, ~/.xinitrc ou autre (dbus doit être lancé et actif):<code>$ devmon [AUTOMOUNT-OPTIONS]  # lancement en mode démon pour un (dé)montage automatique</code>
 +  * **mode client** : devmon peut aussi être lancé en cours de session afin d'obtenir des informations sur les disques présents et un (dé)montage manuel:<code>$ devmon [MOUNT-OPTIONS]      # lancement en mode client pour un (dé)montage manuel</code>
 +  *  les **logs devmon** : si vous désirez garder une trace des actions de devmon, il suffit de le lancer comme ceci:<code>$ devmon &>/tmp/devmon.log</code>
 +
 +==== Options ====
 +devmon accepte les options suivantes selon le mode de lancement démon-auto/manuel (extrait de devmon --help):
 +^options (démon)^arguments^description^
 +|%%--exec-on-device%% |DEVICE "COMMAND"|exécute COMMAND après avoir monté DEVICE |
 +|%%--exec-on-label%% |"LABEL" "COMMAND"|exécute COMMAND après avoir monté LABEL |
 +|%%--exec-on-video%% |"COMMAND" |exécute COMMAND après le montage d'un DVD |
 +|%%--exec-on-audio%% |"COMMAND" |exécute COMMAND après le montage d'un CD audio |
 +|%%--exec-on-disc%% |"COMMAND" |exécute COMMAND après avoir monté un CD/DVD de données |
 +|%%--exec-on-drive%% |"COMMAND" |exécute COMMAND après avoir monté un disque dur externe (hdd/usb) |
 +|%%--exec-on-unmount%% |"COMMAND" |exécute COMMAND après avoir démonté un volume |
 +|%%--exec-on-remove%% |"COMMAND" |exécute COMMAND après avoir retiré un média. macros: %d: point de montage (ex:/media/cd), %f: nom du périphérique (ex:/dev/sdd1) et %l: label du volume monté. |
 +|:::|:::|vous pouvez utiliser plusieurs "%%--exec-on-XXX%%" afin d'exécuter plusieurs commandes. les autres "exec-on-XXX" sont ignorées si vous utilisez "exec-on-device" ou "-label". |
 +|%%--mount-options%% |"OPTIONS" |défaut: $defaultmountoptions |
 +|%%--info-on-mount%% ||affiche les informations sur le volume monté dans une fenêtre pop-up. |
 +|%%--no-mount%% ||ne fait rien, désactive %%--exec-on-video%%. |
 +|%%--no-unmount%% ||ne démonte pas les médias amovibles à la fermeture du démon. |
 +^options (client)^arguments^description^
 +|%%--unmount-removable, -r%% ||synchronise et démonte tous les médias amovibles et affiche une fenêtre de dialogue. |
 +|%%--unmount-recent, -c%% ||démonte le média monté en dernier. |
 +|%%--unmount-optical, -o%% ||démonte les cd/dvd et affiche une fenêtre pop-up en cas d'erreur. |
 +|%%--unmount-all, -u%% ||idem '--unmount-removable --unmount-optical'. |
 +|%%--unmount%% |DIR, DEVICE |démonte DEVICE ou le point de montage DIR. |
 +|%%--eject%% |DIR, DEVICE |démonte et éjecte DEVICE ou le point de montage DIR. |
 +|%%--mount-all, -a%% ||monte tous les médias amovibles et cd/dvd. |
 +|%%--mount%% |DEVICE | monte DEVICE. |
 +|%%--mount-options%% |OPTIONS|les OPTIONS seront passées au montage et à l'éjection d'un média. |
 +|%%--mount-fstype%% |:::|:::|
 +|%%--eject-options%% |:::|:::|
 +^options (communes)^arguments^description^
 +|%%--ignore-device%% |DEVICE |ignorer DEVICE (ex:/dev/sdd1). |
 +|%%--ignore-label%% |"LABEL" |ignorer le volume "LABEL". |
 +|%%--sync, -s%% ||ajoute la synchronisation lors du montage pour ext2-4 ntfs ufs, ou 'flush' pour fat & vfat (écriture ralentie mais sécurisée). |
 +|%%--internal%% ||tente de gérer les périphériques internes (pour fixer le bug des Esata). |
 +|%%--no-gui, -g%% ||pas de fenêtres pop-up. |
 +
 +===== dbus actif =====
 +udisks (utilisé par udisks-glue et devmon) communique grâce à dbus. votre session doit donc être active. pour cela, dans un environnement minimal, on utilise la commande "ck-launch-session".ex dans mon ~/.xinitrc:
 +<code bash>
 +#!/bin/bash
 +# ~/.xinitrc by arpinux 2013
 +############################
 +## D-Bus ##-------------------------------------------------------------
 +if which dbus-launch >/dev/null && test -z "$DBUS_SESSION_BUS_ADDRESS"; then
 +        eval "$(dbus-launch --sh-syntax --exit-with-session)"
 +fi
 +(...)vos application(...)
 +## launch dwm-session script ###########################################
 +exec ck-launch-session bash -c "devmon [OPTIONS] & $HOME/bin/dwm-session</code>
 +pour tester l'activité de votre session:
 +<code>$ ck-list-sessions</code>
 +vous devez avoir une sortie de ce style (notez le 'active = TRUE'):
 +<code>
 + unix-user = '1000'
 + realname = 'arpinux'
 + seat = 'Seat1'
 + session-type = ''
 + active = TRUE
 + x11-display = ':0'
 + x11-display-device = '/dev/tty7'
 + display-device = '/dev/tty1'
 + remote-host-name = ''
 + is-local = TRUE
 + on-since = '2013-03-03T22:30:00.423066Z'
 + login-session-id = '1'
 +</code>
 +cas particulier: l'autorisation ne vous est pas accordé malgré la session active: éditez le fichier /etc/pam.d/common-session et assurez-vous d'avoir ceci (éditez en conséquences):
 +<code>
 +#
 +# /etc/pam.d/common-session - session-related modules common to all services
 +#
 +# This file is included from other service-specific PAM config files,
 +# and should contain a list of modules that define tasks to be performed
 +# at the start and end of sessions of *any* kind (both interactive and
 +# non-interactive).
 +#
 +# As of pam 1.0.1-6, this file is managed by pam-auth-update by default.
 +# To take advantage of this, it is recommended that you configure any
 +# local modules either before or after the default block, and use
 +# pam-auth-update to manage selection of other modules.  See
 +# pam-auth-update(8) for details.
 +
 +# here are the per-package modules (the "Primary" block)
 +session [default=1] pam_permit.so
 +# here's the fallback if no module succeeds
 +session requisite pam_deny.so
 +# prime the stack with a positive return value if there isn't one already;
 +# this avoids us returning an error just because nothing sets a success code
 +# since the modules above will each just jump around
 +session required pam_permit.so
 +# and here are more per-package modules (the "Additional" block)
 +session required            pam_unix.so 
 +session optional pam_loginuid.so
 +session optional pam_ck_connector.so nox11
 +# end of pam-auth-update config
 +</code>
expert/auto_mounting.txt · Dernière modification: 2018/11/17 13:53 (modification externe)