LinuxPedia

Wiki libre et indépendant dédié à GNU-Linux et BSD.

Outils pour utilisateurs

Outils du site


expert:creer_consulter_modifier_et_recreer_l_image_iso_d_un_cd

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

expert:creer_consulter_modifier_et_recreer_l_image_iso_d_un_cd [2018/11/17 13:53] (Version actuelle)
Ligne 1: Ligne 1:
 +*Source : "Les recettes linux de Tyrtamos"*
  
 +=====Créer, consulter, modifier et recréer l'image ISO d'un cd=====
 +
 +NB: le mot “gravage” n'est pas dans le dictionnaire. Je l'utilise pour distinguer l'action de graver (= le “gravage”) de son résultat (= la “gravure”).
 +===Obtenir ou créer l'image iso===
 +
 +On a quelque part l'image iso d'un cd ou d'un dvd, initialement téléchargée, par exemple dans /chemin/image.iso. Rappelons qu'il est chaleureusement conseillé de vérifier que l'image téléchargée est conforme, par vérification du MD5 et comparaison avec le MD5 de l'image téléchargée aussi sur le site.
 +
 +Si on n'a que le cd et pas encore l'image, on peut créer celle ci comme cela (ajustez ”/dev/hdc” qui est ici l'adresse du cdrom, et créez ”/chemin” avant):
 +
 +<code># dd if=/dev/hdc of=/chemin/image.iso</code>  
 +
 +===Monter l'image iso===
 +
 +On crée un répertoire pour accéder au contenu de l'image, par exemple:
 +
 +<code># mkdir /media/cdiso</code>  
 +
 +On monte l'image en utilisant l'option “loop” comme ceci:
 +
 +<code># mount -o loop -t iso9660 /chemin/image.iso /media/cdiso</code>
 +
 +Désormais, le contenu de l'image iso est consultable sous /media/cdiso
 +
 +Après consultation, il faut démonter l'image de la façon suivante:
 +
 +<code># umount /media/cdiso</code>  
 +
 +===Modifier l'image iso===
 +
 +Attention, l'image iso ainsi montée ne peut être modifiée directement. Si vous voulez la modifier, il faut la recopier ailleurs pour la modifier et la reconstruire ensuite. Par exemple:
 +
 +<code># mkdir /media/cdiso2</code>
 +
 +<code># cp -a /media/cdiso/* /media/cdiso2</code>  
 +
 +L'image se trouve maintenant dans /media/cdiso2. On peut alors modifier ce qu'on veut dedans.
 +===Créer ou recréer l'image iso===
 +
 +Après les modifs, il faut refaire une image iso avec mkisofs:
 +
 +<code># mkisofs -J -r -v -o /chemin/image2.iso -V nom_du_cd /media/cdiso2/</code>
 +
 +avec:
 +
 +    * -J pour l'extention Joliet (compatibilité windows)
 +    * -r pour l'extention “Rock Ridge” (compatibilité unix-linux)
 +    * -v mode verbeux
 +    * -o suivi du nom de l'image (le /chemin/ doit exister avant!)
 +    * -V suivi du nom de volume du cd
 +    * enfin, le répertoire /media/cdiso2/ dans lequel se trouvera l'arborescence à mettre dans l'image iso.
 +
 +Options supplémentaires possibles, en particulier pour un cd amorçable avec isolinux:
 +
 +    * -P suivi du nom de l'éditeur (ex: -P “Suse Linux AG”)
 +    * -b suivi du /chemin/isolinux.bin pour l'amorçage
 +    * -c suivi du /chemin/boot.cat pour créer un catalogue de boot
 +    * -no-emul-boot : pas d'émulation de boot
 +    * -boot-load-size 4 : fixe la taille correcte du secteur de boot (compatibilité avec des anciens pc).
 +    * -boot-info-table : crée une table pour la piste d'amorçage.
 +
 +Exemple pour un cd bootable, avec un contenu de cd dans /media/cdiso2/, une image attendue /chemin/imagecd.iso (/chemin/ doit exister avant), et isolinux.bin dans le répertoire /media/cdiso2/isolinux
 +
 +On se place à la racine du futur cd:
 +
 +<code># cd /media/cdiso2</code>  
 +
 +et on lance la commande suivante:
 +
 +<code># mkisofs -J -r -v -o /chemin/imagecd.iso -V nom_du_cd -b isolinux/isolinux.bin -c isolinux/boot.cat -no-emul-boot -boot-load-size 4 -boot-info-table /media/cdiso2/</code>
 +
 +Si on utilise isolinux pour rendre le cd bootable, ne pas oublier de configurer avant /chemin/isolinux.cfg pour lancer ce qui doit etre lancé au boot. Pour la suse, le fichier isolinux.bin vient avec le rpm “syslinux” et se trouve dans /usr/share/syslinux. La doc se trouve dans /usr/share/doc/packages/syslinux/isolinux.doc.
 +
 +Il est chaleureusement conseillé de vérifier que le contenu du cd après gravage est identique au contenu qu'on a voulu graver (par calcul MD5 par exemple). C'est fait avec nero (sur windows) et k3b (sous linux) si on le demande gentiment (une case à cocher). 
expert/creer_consulter_modifier_et_recreer_l_image_iso_d_un_cd.txt · Dernière modification: 2018/11/17 13:53 (modification externe)