LinuxPedia

Wiki libre et indépendant dédié à GNU-Linux et BSD.

Outils pour utilisateurs

Outils du site


serveurs:mandriva_directory_server

Mandriva Directory Server

Présentation

Mandriva Directory Serveur (MDS) constitue la fondation du système de gestion des identités, de l'administration du service d'annuaire et de la gestion des services réseaux. MDS 2.11 est l'évolution naturel du produit Linbox Directory Server 2.0 édité par la Linbox FAS (société rachetée par Mandriva en milieu d'année 2007).

MDS à pour vocation d'être l'équivalent open-source de Microsoft Active Directory (AD). Outre la gratuité et l'accès libre au code source, MDS se caractérise par l'usage de briques libres et universellement reconnues telles que openldap, samba, postfix, authentification via LDAP et Kerberos…

La conception de MDS repose sur plusieurs idées forces :

L'interopérabilité : Compte-tenu de la prédominance de Windows dans le monde des entreprises, MDS se doit de gérer les mécanismes d'authentification et de sécurité du système d'exploitation conçu par Microsoft. Aussi, MDS peut être synchronisé avec contrôleur de domaine Windows 200x/Active Directory. De même, il peut se substituer à un contrôleur de domaine Windows NT4. Enfin, il sait adresser indifféremment des postes de travail sous Windows, Linux et MacOS X.

La simplicité : La gestion des identités, des ressources réseaux, des droits… est disponible au travers d'une interface de type web baptisée Mandriva Management Console (développée en PHP/Ajax). En terme de fonctionnement, la MMC est une couche de présentation. Aussi, elle n'effectue pas les modifications directement dans les fichiers de configuration. Pour ce faire, elle s'adresse à des greffons (plug-in). En contact direct avec les applications sous-jacentes (exemple : openLDAP, Postfix, SAMBA..), ces plug-ins répercutent les modifications demandées via la MMC.

L'ouverture : Proposé sous licence GPL, MDS est librement téléchargeable. Par ailleurs, des paquets .deb sont disponibles sur les dépôts Debian. Enfin, la MMC est disponible en langage : Anglaise, Française, Espagnol et Norvégienne.

Présentation en images

Login (Accès)

Naturellement, l'accès à MDS est contrôlé par un système d'authentification.

Home (écran d'accueil)

Mandriva Directory Server permet de centraliser l'administration des composants suivants : Gestion des utilisateurs et des groupes :

  • Création et gestion
  • Statut de Samba

Service SAMBA :

  • Gestion des comptes
  • Gestion des partages

Service réseaux :

  • Gestion du DNS
  • Gestion du DHCP

Service de messagerie :

  • Gestion des boîtes aux lettres
  • Gestion des domaines de messagerie

User list (liste utilisateur)

le texte saisi à droite de la loupe permet de filtrer la liste utilisateurs de manière dynamique (fonctionnalités offerte par Ajax)

SAMBA share management (gestion des partages SAMBA)

Les partages créés sont publiés sur le réseau via SAMBA

LDAP log (journaux LDAP)

Vous pouvez effectuer un suivi du journal d'activité LDAP et parcourir toute opération réalisée. Des journaux sont également disponibles pour le DHCP et le DNS

Virtual mail domain management (gestion du domaine de messagerie virtuel)

Les informations relatives au domaine virtuel sont stockées dans l'annuaire LDAP

DNS and DHCP management (gestion du DNS et du DHCP)

Les informations relatives aux zones et sous-réseau DHCP sont également stockées dans l'annuaire LDAP mds.zones

Installation des paquetages

Mandriva 2008

Les paquetages sont inclus dans la source main. Pour savoir comment configurer vos sources, cliquer sur ce lient L'installation se fait avec cette commande

[root@ordi ~]# urpmi mmc-web-base mmc-web-mail mmc-web-network mmc-web-proxy mmc-web-samba mmc-agent python-mmc-plugins-tools python-mmc-base python-mmc-mail python-mmc-network python-mmc-proxy python-mmc-samba pylibacl

Mandriva Corporate Server 4

Il faut ajouter une source. Pour la version 32 bits :

[root@ordi ~]# urpmi.addmedia mds http://mds.mandriva.org/pub/mds/RPM/i586

Pour la version 64 bits :

[root@ordi ~]# urpmi.addmedia mds http://mds.mandriva.org/pub/mds/RPM/x86_64

Ensuite, l'installation se fait avec cette commande :

[root@ordi ~]# urpmi mmc-web-base mmc-web-mail mmc-web-network mmc-web-proxy mmc-web-samba mmc-agent python-mmc-plugins-tools python-mmc-base python-mmc-mail python-mmc-network python-mmc-proxy python-mmc-samba

Debian

Ajoutez le dépôt de MDS au ficher /etc/apt/sources.list :

# Pour Sarge
deb http://mds.mandriva.org/pub/mds/debian sarge main
# Pour Etch
deb http://mds.mandriva.org/pub/mds/debian etch main</pre>

Ensuite téléchargez les paquetages :

[root@ordi ~]# apt-get install mmc-web-base mmc-web-mail mmc-web-network mmc-web-proxy mmc-web-samba mmc-agent python-mmc-plugins-tools python-mmc-base python-mmc-mail python-mmc-network python-mmc-proxy python-mmc-samba

Autres distributions

Téléchargement des sources via ce lien

Liens externes

serveurs/mandriva_directory_server.txt · Dernière modification: 2018/11/17 13:54 (modification externe)