LinuxPedia

Wiki libre et indépendant dédié à GNU-Linux et BSD.

Outils pour utilisateurs

Outils du site


util:mbr

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

util:mbr [2018/11/17 13:54] (Version actuelle)
Ligne 1: Ligne 1:
 +=======MBR : Master boot record ======
 +Un article de Wikipédia, l'​encyclopédie libre.
  
 +
 +Le Master Boot Record ou MBR (parfois aussi appelé "Zone amorce"​) est le nom donné au premier secteur adressable d'un disque dur (cylindre 0, tête 0 et secteur 1, ou secteur 0 en adressage logique) dans le cadre d'un partitionnement Intel. Sa taille est de 512 octets. Le MBR contient la table des partitions (les 4 partitions primaires) du disque dur. Il contient également une routine d'​amorçage dont le but est de charger le système d'​exploitation (ou le boot loader/​chargeur d'​amorçage s'il existe) présent sur la partition active.
 +
 +======= Structure du MBR ======
 +
 +Le MBR est composé de 3 zones : \\
 +* les 446 premiers octets correspondent au code exécutable démarré juste après le BIOS. (les 4 derniers octets sont une signature de Windows)\\
 +* les 64 octets suivant constituent la table de partition \\
 +* les 2 derniers octets contiennent toujours 55AA
 +
 +Windows et Linux ne gèrent pas de la même manière les 446 de code exécutable. Windows y met par exemple les messages d'​erreur au démarrage type "Non system disk". Les messages Linux sont plus courts. \\
 +Sur fond bleu ci dessous un exemple des 446 octets de la zone code. \\
 +\\
 +{{:​util:​mbr2.png|}} \\
 +\\
 +
 +__Structure de la table de partition__ \\
 +La table de partition est constituée de 4 séries de 16 octets, une série pour chacune des 4 partitions primaire ou étendue possibles sur un disque dur. Ces séries débutent aux offsets 1BE, 1CE, 1DE et 1EE et décrivent les partitions comme indiqué dans le tableau ci-dessous. \\
 +
 +^Offset ^Signification ^Longueur|
 +|0|00 : partition non active\\ ​ 80 : partition active|1|
 +|1|N° de tête début partition|1|
 +|2|N° secteur et cylindre début partition|2|
 +|4|Type de partition|1|
 +|5|N° de tête fin partition|1|
 +|6|N° secteur et cylindre fin partition|2|
 +|8|Distance entre secteur de partition et secteur de boot de la partition|4|
 +|C|Taille partition en nombre de secteurs|4|
 +
 +\\
 +Un exemple de table de partition sur fond bleu.  \\
 +
 +{{:​util:​mbr3b.png|}}
 +
 +On voit que la première partition est active (**80**), de type **0C** (c'est à dire FAT32 avec prise en charge LBA. \\
 +Et qu'il n'y a qu'une seule autre partition qui est de type **0F** (c'est à dire étendue avec support LBA).  \\
 +Pourtant, j'​utilise 5 partitions sur ce disque ! Comment est-ce possible ? \\
 +4 partitions, c'​était trop peu pour certains, et c'est à ça que servent les partitions étendues. \\ On ne stocke pas directement de données dans une partition étendue, on y créé des partitions, un peu comme si elles étaient un disque dur. \\
 +A nouveau, une partition étendue peu contenir 4 partitions. C'est un peu comme les poupées russes. Mais cela ne concerne plus le MBR.
 +
 +======= Réparation,​ sauvegarde, et restauration du MBR ======
 +FIXME
 +
 +Reprendre docs dans FAQ de http://​www.linuxpedia.fr/​doku.php/​installation_guidee pour sauvegarde/​restauration du MBR. \\
 +Résumer brièvement l'​autre page et mettre un lien vers ici 
 +
 +==== Sous windows ====
 +
 +==== Sous linux ====
 +
 +==== Sauvegarder et restaurer son mbr sous Linux ====
util/mbr.txt · Dernière modification: 2018/11/17 13:54 (modification externe)