LinuxPedia

Wiki libre et indépendant dédié à GNU-Linux et BSD.

Outils pour utilisateurs

Outils du site


connexion_rtc

Se connecter en RTC

Introduction

Cela semble désuet mais, quand on se retrouve sans connexion ADSL pendant 2 semaines suite à un changement de FAI, c'est toujours utile…

Cet article explique comment se connecter à un modem déjà reconnu et opérationnel. Par exemple, l'indémodable US Robotic qui se connecte au port série et ne demande pas de configuration particulière pour être reconnu et utilisé sous Linux.

Il s'agit d'une adaption à partir d'un ancien tuto touvé sous [http://funix.chez-alice.fr/informatique/linux/ppp.htm]

Dans cet article, on vous demande de créer des fichiers. Vous pouvez le faire par exemple sous Geany (en root). Vous devrez peut-être également créer certains répertoires de l'arborescence décrite. Enfin, vous pouvez rendre les scripts exécutables en utilisant Thunar toujours sous Root et en éditant les propriétés des fichiers concernés.

Script de connexion

Créez un fichier exécutable /etc/ppp/ppp-on.sh contenant :

#!/bin/bash

# définition du nom du fichier contenant les paramètres de connexion
 DIALER_SCRIPT=/etc/ppp/ppp-on-dialer

#définition du port sur lequel est branché le modem. Ici, le port série
MODEM=/dev/ttyS1

#définition de la vitesse max du modem
SPEED=56400

#options diverses PPP, pour plus d'info "man pppd"
PPPOPTIONS=" noauth defaultroute modem debug ipcp-accept-remote ipcp-accept-local idle 180"

exec /usr/sbin/pppd $PPPOPTIONS $MODEM $SPEED \
        connect "/usr/sbin/chat -v -f $DIALER_SCRIPT" \
        remotename proxad user xxxxxx

Où xxxxxx est votre login. Rendez-le exécutable. /dev/ttyS1 est généralement le Device pour le port série mais à voir selon la config.

Fichiers de configuration

Créer une fichier exécutable /etc/ppp/ppp-on-dialer contenant :

'ABORT' 'BUSY'
'ABORT' 'ERROR'
'ABORT' 'NO CARRIER'
'ABORT' 'NO DIALTONE'
'' 'ATZ'
'OK' 'ATDT0868920911'
'CONNECT' '

Le numéro de téléphone (0868920911) est ici le numéro “de secours” de Free. A changer bien sur selon votre FAI.

Créer un fichier /etc/ppp/chap-secrets contenant :

xxxxxx   *       yyyyyy

Où xxxxxx est votre login (le même que dans le fichier ppp-on.sh) et yyyyyy le mot de passe

Si j'ai bien compris (!), il faut aussi des scripts exécutables /etc/ppp/ip-up.sh et /etc/ppp/ip-down.sh. Ils comprennent les choses à faire quand on ouvre/ferme une connexion. J'ai laissé vide…

Script de déconnexion

réer un fichier exécutable /etc/ppp/ppp-off.sh contenant :

#!/bin/bash
if [ "$1" = "" ]; then
        DEVICE=ppp0
else
        DEVICE=$1
fi

if [ -r /var/run/$DEVICE.pid ]; then
        kill -INT `cat /var/run/$DEVICE.pid`

        if [ ! "$?" = "0" ]; then
                rm -f /var/run/$DEVICE.pid
                echo "Argh erreur en détruisant le fichier pid"
                exit 1
        fi

        echo "Liaison PPP $DEVICE terminé"
        exit 0
fi

echo "Erreur  liaison PPP non active sur $DEVICE"
exit 1 

Fonctionnement

C'est terminé. Pour se connecter, il faut lancer ppp-on en root. Ne pas oublier de modifier les serveurs DNS. Il ne reste plus qu'à apprécier l'antique lenteur de la connexion. On lance ppp-of pour se déconnecter.

connexion_rtc.txt · Dernière modification: 2018/11/17 13:52 (modification externe)