LinuxPedia

Wiki libre et indépendant dédié à GNU-Linux et BSD.

Outils pour utilisateurs

Outils du site


fvwm

— page corrigée — TheShift 2008/07/24 16:29

FVWM

Présentation

Le Feline(?) Virtual Window Manager est un gestionnaire de fenêtres virtuelles pour le système X Windows. Au départ un dérivé de TWM, FVWM a évolué en un environnement pour système Unix hautement configurable.

Histoire

En juillet 1993, lors de son travail sur l'analyse des signatures acoustiques pour le département Américain de la défense, Rob Nation a commencé à hacker twm afin de trouver pourquoi il utilisait autant de ressources mémoires et pour ajouter le support pour un gestionnaire de fenêtres virtuelles.
Déjà bien connu pour son populaire émulateur de terminal rxvt, Rob a travaillé à réduire la consommation mémoire de son nouveau gestionnaire de fenêtres. Décidant de tester la réception de FVWM, le 1er juin 1993, Nation le rendit public avec une release de rxvt, ce fut un succès, FVWM proposant une alternative valable à TWM.
Plusieurs développeurs ont basé leurs propres projets sur FVWM afin de bénéficier de son développement. Plusieurs gestionnaires de fenêtres populaires utilisés aujourd'hui sont liés à FVWM: AfterStep, XFce, Enlightenment.
En 1994 Rob Nation a arrêté de développer FVWM, et fit de Chuck Hines le mainteneur. La dernière release de Rob Nation est fvwm-1.24r. Les versions suivantes de FVWM utilisèrent un format de fichier de configuration différent et eurent une architecture significativement différente. Ainsi beaucoup de distributions Linux proposèrent fvwm-1.24r et les dernières versions de FVWM en tant que programmes différents. En 2005, fvwm-1.24r compile et tourne toujours sur les systèmes GNU-Linux modernes. Certains utilisateurs continuent d'utiliser l'ancienne version de FVWM.

La signification des lettres VWM est évidemment liée à son histoire, héritée de TWM et des autres gestionnaires de fenêtres virtuelles.
Au départ, FVWM était le Feeble Virtual Window Manager, mais à un moment, la signification du F s'est perdue. Quand Google publia les vieilles archives des newsgroups acquises par le rachat de DejaNews, la signification originale fut re-découverte, cependant les développeurs de FVWM ont décidé de garder le “F mystérieux”, et jusqu'à aujourd'hui cette décision a été suivie (comme en témoigne sa FAQ).
Le terme Feline a été largement présenté sur le site officiel maintenu par l’équipe de Chuck Hines (qui y consacre une section à la passion des chats) et le thème des félins a inspiré son logo actuel (dont les lettres forment un chat) résultant d’un concours où ce thème était très présent dans les différentes propositions. Il semble que ce soit ce terme (d'invention récente) qui soit maintenant le plus populaire.

Fonctionnalités

Beaucoup des fonctionnalités de FVWM peuvent être désactivées à la compilation ou à l'exécution, ou de façon dynamique pour des fenêtres spécifiques ou chargées et déchargées en tant que modules. Il n'y a pas de fonctionnalités rigides, les développeurs de FVWM ne prétendent pas savoir comment votre bureau devrait fonctionner ou à quoi il devrait ressembler, FVWM peut être configuré pour fonctionner comme vous le souhaitez et ressembler à ce que vous voulez.
Liste non exhaustive:

  • Support complet des Hints EWMH, ICCM2 et GNOME.
    • Ces standards permettent à FVWM d'interagir avec les environnements de bureau comme GNOME et KDE.
  • Support d'internationalisation complet, incluant les caractères multi-octets et le texte bidirectionnel.
    • FVWM a été traduit en beaucoup de langues en utilisant gettext, et supporte les caractères asiatiques et les langues bidirectionnelles, comme par exemple l'hébreu. FVWM peut être utilisé pour faire un environnement très accessible, par exemple des opérations sans souris.
  • Support de Xft2.
    • Anticrénelage.
  • Les barres de titre peuvent être désactivées ou rendues sur n'importe quel bord de la fenêtre.
  • Icônification animée des fenêtres dans toutes les directions, y compris en diagonale.
  • L'enroulement des fenêtres vous permet de cacher une fenêtre pendant que vous travaillez à quelque chose d'autre.
  • Support complet du PNG Support, y compris l'alpha blending.
    • Vous pouvez créer des images png pour les utiliser dans vos barres de titre et menus, l'alpha blending vous permet de créer quelques effets très attrayants.
  • La bibliothèque Perl pour étendre les possibilités de FVWM en utilisant Perl, des scripts et en pré-traitant les fichiers de configuration en utilisant m4, FvwmPerl ou CPP.
  • FVWM peut être facilement étendu par des scripts et le pré-traitement vous permet de faire des configurations FVWM de manière dynamique.
  • Il est possible de construire des boîtes de dialogues, des menus et des applications avec FvwmForm, FvwmGtk et FvwmScript.
  • Module FvwmButtons.
    • FvwmButtons est un module puissant permettant de créer des panneaux sur votre bureau, il peut contenir d'autres applications, changer dynamiquement, et a beaucoup d'autres fonctionnalités.
  • Support des mouvements de souris.
    • Les mouvements de souris permettent de dessiner des formes avec la souris et de les lier avec des commandes.
  • Créer des menus dynamiques, beaucoup d'utilitaires utilisant cette fonctionnalité sont inclus dans FVWM.
    • FVWM comportent des utilitaires pour naviguer dans votre système de fichiers, récupérer des titres sur internet et beaucoup plus, à partir des menus.
  • Support de la gestion de session.
    • Utilisez un gestionnaire de session pour enregistrer les états de votre bureau, sauvez votre session exactement comme vous l'avez laissée et recréez la quand vous êtes de retour.
  • Support de l'extension Xinerama.
    • Utilisez FVWM avec deux ou plus de moniteurs, FVWM va vous permettre de travaillez sur ces moniteurs de manière transparente et efficace.
  • Extensible dynamiquement en utilisant des modules.
    • Vous pouvez utiliser seulement les fonctionnalités dont vous avez besoin, charger et décharger des modules selon vos besoins.

Citations

FVWM est la bonne façon de faire. […] Il est beau, marche bien, a toutes les fonctionnalités importantes et est petit à démarrer. J'apprécie ce que propose TWM, mais TWM est plutôt laid et a quelques problèmes. FVWM est plus beau, fait tout et est très configurable.”
Linus Torvalds, Coordinateur de projet et développeur original du noyau Linux, le 16 décembre 1993 dans comp.os.coherent Usenet post.[1]

“Question: Quel est votre gestionnaire de fenêtre préféré ? Alan: Êtes-vous en train d'essayer de commencer un combat avec quelqu'un ? Je ne sais pas. La plupart du temps, j'utilise FVWM. […] Le gestionnaire de fenêtres qui est je pense le plus ordonné, et que je n'utilise pas, est window maker.”
Alan Cox, Programmeur du noyau Linux, 2nd Linux-Tag conference (28 Nov. 1999).

“J'étais un fan confirmé de FVWM même depuis que j'ai commencé à utiliser son layout; cela a amélioré mon efficacité de manière fantastique. N'importe quel autre gestionnaire de fenêtres Linux a des mauvaises idées sur le focus – chaque option de KDE et GNOME est cassée d'une certaine manière assez importante !”
Donald Knuth, 31 Dec. 2003 postant sur la liste de diffusion fvwm.

“Le nom FVWM voulait dire quelque chose, mais j'ai oublié quoi (Feeble, fameuw, foobar ? Ça n'a pas vraiment d'importance, c'est de toute façon une société basée sur un acronyme.)“
Rob Nation, dans une ancienne page de manuel.

Captures d'écran

FIXME

Installation

  • sous Frugalware :

Pour la version dite stable :

#  pacman-g2 -S fvwm

Pour la version dite de développement :

#  pacman-g2 -S fvwm-devel

Dérivés

Liens

fvwm.txt · Dernière modification: 2018/11/17 13:53 (modification externe)